CONGRES MEDICAL News Une Mise à Jour


Congres de Acupuncture

Congres de Allergologie

Congres de Ana.pathologie

Congres de Andrologie

Congres de Anesthesie / Reanimation

Congres de Angiologie

Congres de Biochimie
 
Congres de Biologie

Congres de Biomedical

Congres de Biotechnologie

Congres de Cancerologie

Congres de Cardiologie

Congres de Chirurgie

Congres de Chirurgie de la main

Congres de Chirurgie orale

Congres de Chirurgie orthopedie

Congres de Chirurgie pediatrique

Congres de Chirurgie plastique

Congres de Coelioscopie

Congres de Dentisterie

Congres de Dermatologie

Congres de Diabetologie

Congres de Douleur
 
Congres de Droit et sante

Congres de Echographie

Congres de Embryologie

Congres de Endocrinologie

Congres de Endodontie

Congres de Epidemiologie

Congres de Equipement medical

Congres de Gastro-enterologie

Congres de Genetique

Congres de Geriatrie

Congres de Gynecologie - Obstetrique

Congres de Hematologie

Congres de Hepatologie

Congres de Immunologie

Congres de Implantologie

Congres de Infectiologie
 
Congres de Informatique medical

Congres de Kinesitherapie

Congres de Laparosopie

Congres de Management medico-hospitalier

Congres de Medecine d'urgence

Congres de Medecine du sport

Congres de Medecine du travail

Congres de Medecine esthetique

Congres de Medecine generale

Congres de Medecine humanitaire

Congres de Medecine interne

Congres de Medecine legale

Congres de Medecine nucleaire
 
Congres de Medecine Physique et Readaptation

Congres de Medecine tropicale

Congres de Nephrologie

Congres de Neurochirurgie

Congres de Neurologie

Congres de Nutrition

Congres de Occlusodontie

Congres de Odontologie

Congres de Oncologie

Congres de Ophtalmologie

Congres de ORL

Congres de Orthodontie

Congres de Orthopedie

Congres de Orthophonie

Congres de Osteopathie

Congres de Parasitologie

Congres de Parodontie

Congres de Pediatrie

Congres de Perinatalogie

Congres de Pharmacologie

Congres de Phlebologie

Congres de Physiotherapie

Congres de Pneumologie

Congres de Podologie

Congres de Psychiatrie / Psychologie

Congres de Radiologie / Imagerie

Congres de Radiotherapie

Congres de Rhumatologie

Congres de Sante publique

Congres de Senologie

Congres de Sexologie

Congres de SIDA / VIH

Congres de Soins Infirmiers

Congres de Soins palliatifs

Congres de Stomatologie

Congres de Tabacologie

Congres de Toxicologie

Congres de Traumatologie

Congres de Urologie

Congres de Veterinaire

Congres de Virologie

Congres de _Autres

Congres de _Salons

 

Rheumatology : Primary-Care-Event-May-2011-EULAR-2011-London
Rechercher sur le moteur de recherche le programme en pdf du congres medical

Nephrologie

Congres Medical
Résultats de recherche pour « Nephrologie congres » ? Complementaire Formation Sante Congres medecine biologie
Actualité scientifique mondiale

Médicaments contre les brûlures d?estomac : un danger pour les reins
30/10/15 -

Deux études américaines de vaste ampleur ont révélé que les médicaments usuellement attribués pour le reflux gastrique pouvaient majorer le risque d’insuffisance rénale chronique.

Ils n’avaient déjà pas bonne réputation. Les IPP* ou "inhibiteurs de pompe à proton", attribués pour soigner les reflux gastro-œsophagiens, les ulcères ou encore les brûlures d’estomac, contribueraient au développement de l’insuffisance rénale chronique. C’est le résultat de deux études de vaste ampleur conduites par l’Université Johns Hopkins et l’Université de Buffalo (Etats-Unis), qui seront présentées au congrès annuel de l’association américaine de néphrologie (ASN Kidney Week) qui se déroule du 3 au 8 novembre à San Diego.

D’après la première étude, effectuée sur 10 400 personnes en bonne santé entre 1996 et 2001, les utilisateurs d’IPP avaient entre 20 et 50% de risques supplémentaires de contracter une insuffisance rénale chronique. Une seconde étude, effectuée sur 240 000 patients pendant 17 ans a vérifié cette conclusion.
"Dans nos deux études, les personnes qui utilisaient une autre classe de médicaments pour supprimer l’acidité gastrique (les antihistaminiques H2 en l'occurence) ne présentaient pas de risques accrus de maladie rénale", a fait remarquer le coordinateur des deux études, le Dr Benjamin Lazarus.

Mort prématurée : un risque accru de 76%

La seconde étude a examiné 71 000 patients atteints de pathologies rénales chroniques. Conclusion : un quart d’entre eux étaient traités par IPP. Au final, la prise de ce médicament a été associée à un risque accru de 10% de développer une insuffisance rénale chronique, et de 76 % de connaître une mort prématurée.
"Les IPP sont souvent prescrits en dehors des recommandations d’utilisation", a déclaré le Dr Pradeep Arora qui a dirigé cette étude. " Plus de deux tiers des patients seraient traités inutilement par IPP."
En revanche, les participants ont vu baisser leurs risques de maladies vasculaires, cancers, diabètes, hypertension ou broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), baisser…de quoi complexifier la conclusion à tirer sur ces médicaments.

 *Parmi les IPP délivrés en France : Inexium®, Inipomp®, Lanzor®, Mopral®, Oméprazole® (générique), Pantoprazole® (générique), Pariet®, Zoltum®.

Vidéo : le reflux gastro-oesophagien

Vendredi 30 Octobre 2015 : 12h08
Vendredi 30 Octobre 2015 : 12h08


Augmentation des salaires des medecins de la fonction publique
13/12/10 - Augmentation des salaires des medecins de la fonction publique Des augmentations conséquentes pour pour le personnel de la santé publique. dans leurs traitements mensuels seront effectives dans quelques mois. Le premier responsable du secteur vient de répondre favorablement à l?une des revendications les plus importantes des syndicats de la Santé. Ces derniers, rappelons-le, ont observé […]


inscription, abstracts, congres medicaux
Copyright © 2004/2011 Health.Cat

Annuaire de Sante | S'inscrire au MedSante  | Dictionnaire medicale  Forumed des medecins